Le Couloir étroit

Les États, les sociétés, et la lutte éternelle pour la liberté

Le Couloir étroit

Les États, les sociétés, et la lutte éternelle pour la liberté

Auteur Daron Acemoglu, James A. Robinson
Prix 24,90 €
ISBN 978-2-491-55222-0
Date de parution 15.10.2020
Pages 584
Format 16 x 24 cm

 

Pourquoi certains États sombrent-ils dans l'autoritarisme ou l'anarchie alors que d'autres défendent les libertés individuelles des citoyens ? La plupart des sociétés ont connu, au cours des siècles, des périodes où les forts ont dominé les faibles et où la liberté humaine a été étouffée par la force, les coutumes et les normes. Soit les États ont été trop faibles pour protéger les individus face à ces menaces, soit ils ont été trop forts pour que les individus se protègent eux-mêmes. La liberté n'émerge que lorsqu'un équilibre délicat et précaire est trouvé entre l'État et la société. Daron Acemoglu et James A. Robinson emmènent le lecteur dans un voyage à travers le temps, de l'American Civil Rights Movement à l'histoire ancienne et récente de l'Europe, en passant par la civilisation zapotèque vers 500 avant J.-C, l'histoire impériale chinoise, le colonialisme dans le Pacifique, le système de castes de l'Inde… Pour comprendre comment s'est tantôt élargi, et tantôt rétréci, le couloir menant à la liberté.

 

 

Daron Acemoglu

 

Daron Acemoglu est professeur au MIT. En 2005, il a reçu la médaille John Bates Clark, décernée aux économistes de moins de quarante ans pour leur contribution à la pensée et à la connaissance économiques ; en 2012, il a reçu le prix Erwin Plein Nemmers en économie et en 2016, le prix BBVA Frontiers of Knowledge en économie, finances et gestion, pour l'ensemble de ses travaux. Il est souvent cité parmi les probables candidats au prix Nobel d'économie.


James A. Robinson

 

James A. Robinson, politologue et économiste, est professeur à l'université de Chicago. Spécialiste de l'Amérique latine et de l'Afrique, il mène actuellement des recherches en Bolivie, en République démocratique du Congo, en Sierra Leone, en Haïti et en Colombie où il enseigne depuis de nombreuses années pendant l'été à l'université des Andes à Bogota.


 

« Qu'est-ce qui explique la montée et la chute de la démocratie et de la dictature ? (...) [Acemoglu et Robinson] proposent d’analyser la crise démocratique actuel à partir de la question de la liberté au sein des sociétés (...). Un point de départ puissant pour comprendre les nombreux obstacles qui se dressent devant toute aspiration à la démocratie et à la liberté. » – Washington Post.

« Ce livre ne fait pas de la liberté une simple absence d'oppression de l'État. Ce livre est plus original et plus passionnant que le précédent de ces deux auteurs. Il dépasse le cadre des institutions pour se concentrer sur le fonctionnement réel d'un État. » Martin Wolf, Financial Times.

« Un travail d'une ambition stupéfiante visant à expliquer pourquoi la liberté a ou n'a pas existé dans différents lieux, à travers les époques (...). C'est une œuvre pleine de détours délicieux et de pépites brillantes. » – Newsweek.

« Un traité bien écrit et argumenté (...) une lecture indispensable. » – Journal de la bibliothèque.

« Le Couloir étroit nous embarque dans un voyage fascinant, à travers les continents et l'histoire de l'humanité, pour découvrir l'ingrédient essentiel de la liberté. En ces temps, il ne peut y avoir de quête plus importante – ni de livre plus important. » – George Akerlof, prix Nobel d'économie, 2001.

« La liberté ne vient pas facilement. De nombreuses populations souffrent de l'inefficacité des gouvernements et sont coincées dans une cage de normes et de traditions. D'autres sont soumises à un modèle despotique. Dans cette fresque très originale et gratifiante, Daron Acemoglu et Jim Robinson nous emmènent dans un voyage à travers les civilisations, à travers le temps et l'espace. Un exploit remarquable que eux seuls pouvaient réaliser et qui semble promis à reproduire la performance éclatante de Why Nations Fail. » Jean Tirole, École d'économie de Toulouse, prix Nobel d'économie, 2014.

« Avec des exemples saisissants de civilisations qui ont prospéré ou échoué, Acemoglu et Robinson fournissent une analyse exaltante de l'équilibre critique nécessaire entre l'État et la société. Le couloir étroit est destiné à être le livre de référence qui trace l'avenir de la liberté pour tout décideur politique, érudit ou citoyen sérieux. » Erik Brynjolfsson, coauteur du Deuxième âge de la machine.

« Comment devrions-nous envisager les défis actuels auxquels sont confrontées nos démocraties ? Ce livre brillant et opportun offre un cadre simple et puissant pour évaluer les formes alternatives de gouvernance sociale. L'analyse rappelle qu'il faut être vigilant pour maintenir un bon équilibre entre l'État et la société – se maintenir dans le "couloir étroit" – et éviter de tomber dans l'apatridie ou la dictature. » – Bengt Holmstrom, prix Nobel d'économie, 2016.

« Deux des meilleurs spécialistes en sciences sociales ont écrit, ici, un livre magistral d'une immense perspicacité et d'un grand savoir, un véritable tour de force. De leur riche étude historique sur l’équilibre délicat entre l'État et la société, ils tirent une conclusion effrayante dont toute personne réfléchie devrait être consciente : la liberté est aussi rare que fragile, coincée entre la tyrannie et l'anarchie. » – Joel Mokyr, auteur de La culture de la croissance.

« Un autre livre remarquable et perspicace d'Acemoglu et Robinson sur l'importance et la difficulté à obtenir et à maintenir un État démocratique performant. Rempli d'exemples et d'analyses, un plaisir à lire. » – Peter Diamond, Prix Nobel d'économie, 2010.